Rechercher
  • Dr Daniel Bouhnik

Orthophonie et Orthodontie

Mis à jour : juil. 14


Comme nous avons pu le voir dans les articles précédents, le parcours de soin des patients dans le cadre d’un traitement d’orthodontie implique bien souvent l’intervention de nombreuses spécialités afin de proposer à nos patients une prise en charge globale et pluridisciplinaire, permettant d’optimiser la réussite des thérapeutiques mises en place.

Aujourd’hui nous allons nous intéresser à la relation étroite entre l’orthodontie et l’orthophonie; nous avons pour cela la chance d’avoir rencontré et interviewé Marie SAVAL , orthophoniste spécialisée dans la rééducation des fonctions oro-myo-faciales exerçant à Marseille.


Bonjour Marie, pouvez-vous nous parler un peu de votre parcours?


J’ai fait mes études à Marseille et j’ai rapidement décidé de me spécialiser dans la rééducation des fonctions oro-myo-faciales qui comprend notamment la prise en charge de la posture linguale, de la ventilation nasale, des troubles du sommeil (ronflements, apnées…)


Pour cela j’ai été formée par Noëlle Arnaud-Pellet, orthophoniste, dans le cadre de la formation « Langue Fonctions Equilibres » qui comprend une partie sur les techniques orthophoniques ainsi que des interventions des différents acteurs de la sphère oro-faciale (ORL, orthodontiste, ostéopathe, chirurgien maxillo facial, dentiste du réseau Handident…) et par l’orthophoniste Pascale Doucet, exerçant à la Sleepclinic (Belgique). Les différentes formations m’ont permis d’aborder les sujets sous des angles différents et d’enrichir ma compréhension des différentes problématiques.


Je continue également à me former en me tenant informée des derniers articles scientifiques et des nouvelles techniques orthophoniques.


Qu'est-ce que l'orthophonie?


L’orthophoniste est avant tout un professionnel de la communication. Il possède un large champ d’action à tous les âges de la vie.

Cela peut concerner aussi bien un bébé prématuré présentant des difficultés à s’alimenter qu’une personne âgée développant des difficultés quant à ses capacités de communications ou cognitives pouvant être liées à différentes pathologies.


L’orthophoniste va pouvoir intervenir au niveau de différents cadres :

  • La sphère ORL : dans le cadre des troubles de la voix comme les forçages vocaux, pathologies des cordes vocales, rééducation post chirurgicale notamment dans le cadre des séquelles de cancers où il va falloir réadapter la communication.

  • La Neurologie : dans le cadre de la prise en charge de patients accidentés (traumatismes, AVC…). Ce sont des personnes qui ont perdu les capacités qu’elles avaient avant l’accident et le rôle de l’orthophoniste va être de les accompagner dans le rétablissement de ces capacités.

  • Les troubles de l’apprentissage : surtout avec les enfants et les adolescents pour la prise en charge de l’apprentissage de la lecture, de la cognition mathématique, le développement et la construction du langage et de l’articulation

  • Le handicap comme l’autisme, les syndromes génétiques, la surdité …

  • Les fonctions oro-myo-faciales (utilisation des muscles de la face) : qui correspond à mon domaine d’expertise et qui vont concerner, la fonction linguale, la ventilation, la déglutition


En quoi l'orthophonie et l'orthodontie sont-elles reliées?


Le corps humain est dévoué à la réalisation de nombreuses tâches.

Pour cela il va utiliser les différentes structures à sa disposition (organes, os, muscles, articulations…) afin de réaliser ces fonctions. Dans la sphère oro-faciale, il va s’agir des fonctions de ventilation, mastication, déglutition, phonation…

Ainsi, l’objectif est l’accomplissement de la fonction.

L’orthodontiste va s’occuper de l’optimisation des structures anatomiques (dents, os, articulations, occlusion) pour la réalisation des fonctions.

L’orthophoniste va s’assurer de la bonne réalisation de ces fonctions et éventuellement met en place des thérapeutiques pour les améliorer.

L’orthodontiste va donc s’occuper de l’organe et l’orthophoniste de la fonction de ce dernier.



Envelope musculaire : Influence de la langue, des joues et des lèvres sur la position des dents

Quel est le lien entre la morphologie et la fonction ?


Deux courants ont longtemps coexisté à savoir :

  • Le courant anatomique/mécanique : « l’organe fait la fonction », c’est le problème anatomique/mécanique (dysmorphose) qui va être à l’origine du problème fonctionnel (dysfonction, parafonction…)

  • Le courant fonctionnel : « la fonction fait l’organe », c’est le problème fonctionnel qui va être à l’origine du problème anatomique

On observe en réalité une inter-relation entre la forme et la fonction.

Par exemple, si le nez est obstrué, le patient va alors adopter une respiration buccale, la langue va alors descendre et ne va plus pouvoir faire son travail d’expansion au niveau du palais. La langue ne peut ensuite plus retourner au palais, même si le problème de ventilation nasale est corrigé car le palais est trop étroit.


Il faut donc corriger la taille du palais grâce à de l’expansion orthopédique chez l’orthodontiste puis rééduquer la langue pour qu’elle retrouve sa position fonctionnelle.


Quelles sont les signes qui suggèrent une nécessité daller voir un orthophoniste?


Il existe de nombreux signes qui peuvent suggérer la nécessité de consulter un orthophoniste et qui vont dépendre de la capacité discriminative de l’observateur selon que ce soit les parent ou un professionnel de santé.

Pour ce qui est des parents ou du patient lui-même on retrouve principalement :

  • Respiration buccale : si la respiration se fait par la bouche, la langue ne pourra pas être bien placée. Lors de la respiration physiologique (par le nez), la langue vient obstruer la cavité buccale et l’air ne peut pas y passer, c’est là sa position naturelle de repos.

  • Trouble articulatoire : lors de la parole, la langue s’interpose entre les dents ou s’appuie dessus. Cela est repérable par exemple lors de la prononciation des phonèmes t, d, n, s z

  • Présence de parafonctions : la parafonction est une fonction qui ne correspond pas à un but précis et qui n’est pas liée à des actes nécessaires à la survie : mordiller ses lèvres, passer sa langue sur ses lèvres, se ronger les ongles, serrer les dents (bruxisme), succion du pouce/tétine…

  • Bouche ouverte au repos (inocclusion labiale) avec respiration buccale


A quel âge peut-on avoir besoin de prise en charge orthophonique


Comme nous en avons parlé dans l’introduction, l’intervention de l’orthophoniste peut se faire à tout âge. La prise en charge sera différente en fonction du type de problème et de l’âge du patient.


Dans le cadre des fonctions oro-myo-faciales :


Chez l’enfant jeune : L’important sera la mise en place de la respiration physiologique avec inspiration et expiration par le nez (ventilation naso-nasale). On mettra l’accent sur l’enseignement de l’hygiène nasale quotidienne et des techniques de mouchage efficaces qui sont très importantes pour assurer la perméabilité des voix nasales.


Chez l’enfant et chez l’adolescent : une fois la respiration nasale acquise, l’objectif sera la mise en place d’une fonction linguale normale afin de permettre un développement harmonieux de la cavité buccale et de la face.

En effet, c’est la pression de la langue au palais qui va stimuler l’expansion et la croissance de celui-ci.

Chez l’adulte : la croissance étant terminée, l’objectif sera d’équilibrer les pressions intra-buccales pour assurer la pérennité du traitement orthodontique voire chirurgical.





Comment se déroule une consultation dorthophonie :


La 1ère consultation d’orthophonie va avoir pour rôle d’évaluer la réalisation des différentes fonctions chez le patient. Le but sera de déterminer si ses habitudes peuvent être délétères pour sa croissance oro-faciale, sa stabilité occlusale et sa posture corporelle. Il est important de savoir que la langue est constituée de 17 muscles, ce qui en fait le groupe musculaire le plus puissant du corps humain. Un mauvais positionnement de celle-ci peut donc entraîner des déformations importantes au niveau des arcades dentaires et de leurs structures, allant jusqu’au déchaussement dentaire à l’âge adulte.


Tout d’abord nous allons vérifier la fonction de ventilation (respiration) et son type de fonctionnement (naso-nasale, buccale…).

L’hormone de croissance est une hormone très importante tout au long de la vie mais en particulier au cours de la croissance de l’enfant. Elle est principalement sécrétée la nuit. En cas de respiration buccale, les études décrivent une difficulté à accéder aux phases de sommeil qui favorisent la sécrétion de l’hormone de croissance. On observe donc un double effet de la respiration buccale sur l’enfant tant du point de vue de sa croissance que de la qualité de son sommeil.


Ensuite nous nous intéresserons à la position de repos de la langue qui interviens16h/24h : c’est la position de référence pour le cerveau. La langue va se positionner ainsi dès qu’elle n’est pas en fonction afin d’être « prête » à agir (articuler ou avaler).


Une fois la position de repos évaluée nous allons observer les fonctions de la langue, notamment la déglutition. En moyenne on retrouve 1500/2000 déglutitions par jour!

Si la langue n’effectue pas cette fonction correctement en exerçant ses forces contre le palais, les forces développées lors de la déglutition peuvent s’appliquer sur les dents et favoriser le déplacement anormal de ces dernières.


Enfin nous nous intéresserons à la phonation (fait de parler) afin de s’assurer de sa réalisation appropriée et de l’absence de difficulté chez l’enfant pour articuler. En effet, un mauvais positionnement des organes articulateurs et notamment de la langue peut entraîner, là encore, des déformations.


Les séances suivantes seront dédiées à la rééducation. Elles auront pour objectif de faire prendre conscience au patient de la position de ses organes et de ses habitudes néfastes. On accompagnera ensuite le patient dans la modification de ses « mauvaises » habitudes afin qu’il les remplace par des habitudes physiologiques et qui respectent l’équilibre de sa sphère orale. On visera donc la suppression des forces déformantes exercées par les organes (langue, lèvres, joues) sur les arcades dentaires. Des pressions intra-buccales équilibrées permettent la stabilité dans le temps du traitement orthodontique.



A quel moment du traitement d'orthodontie est-il recommandé de mettre en place des séances d'orthophonie ?


Tout dépend de la situation. Chez l’enfant, je préconiserais la correction de la morphologie par l’orthodontiste dans un premier temps ce qui va avoir deux effets :

  • une fois la morphologie corrigée il est plus facile de corriger la fonction. Par exemple dans le cas de la langue, lorsque l’expansion du palais a eu lieu, le patient aura plus de facilité à placer sa langue au palais lors de la rééducation si le palais a la taille adéquate

  • Le fait de changer la morphologie entraîne un changement des repères proprioceptifs (habitudes) et l’intervention à ce moment-là de l’orthophonie permet au patient de le guider dans les nouvelles habitudes à prendre.

Dans tous les cas il est important d’établir le contact avec l’orthophoniste dès le début de la prise en charge afin de décider ensemble de la chronologie des soins et diagnostiquer si d’autres fonctions ou parafonctions sont à prendre en charge en parallèle, la ventilation notamment.


Quelles sont les clés dune prise en charge dorthophonie réussie ?


La motivation.

Le patient est l’acteur principal de son traitement, le praticien est là pour aider et guider dans la démarche thérapeutique.


Il est important de bien informer le patient et de lui expliquer l’enjeu de la rééducation. C’est cette compréhension qui va permettre au patient de trouver la motivation dans le temps et donc de pérenniser les résultats.



Dans le cabinet du Docteur Daniel Bouhnik , orthodontiste à Saint Ouen (93), nous comprenons les enjeux et l’importance d’une bonne santé dentaire à tout âge. Nous mettons en œuvre tout notre savoir-faire et notre expérience au service de votre bien-être et de votre santé bucco-dentaire.



155 vues
 
  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn

01 84 21 02 22

63 Rue Albert Dhalenne
Saint-Ouen-Sur-Seine 
93400    Ile de France

Numero RPPS : 10100817807
©2019 by Docteur Bouhnik Orthodontie